Profile photo of admin

par

INTERVIEW : Rencontre avec Tanya Drouginska

Le 12 février 2018 dans Non classé

Surnommée la panthère dans Secret Story 11, Tanya Drouginska est une talentueuse chanteuse. Nous l’avons rencontrée pour en savoir plus sur ses futurs projets musicaux.

JustMusic.fr : Tu as commencé dans la décoration, puis tu t’es lancée dans le mannequinat et tu as collaboré avec les plus grands. Peux-tu me dire quelques mots sur ton parcours ?

Tanya Drouginska : J’ai fait une petite carrière de mannequin dans les années 70 sans ambitions et puis j’ai fait un cours d’art dramatique, le cours René Simon parce que je voulais devenir comédienne. J’ai considéré que si je ne devenais pas une star, je ne serais pas heureuse, et comme mon père était dans l’ameublement et la décoration j’ai choisi la voie de la raison. Je suis partie dans cette branche et à l’époque, il n’y avait pas beaucoup de femmes, c’était un milieu très misogyne. J’ai donc fait mes preuves et j’ai fait une belle carrière. Mais à un moment, j’ai suscité des jalousies donc j’ai eu envie de tourner la page. Après un petit passage à vide et de reconstruction, j’ai voulu prendre une revanche et j’ai entendu parlé à la télévision du marché des séniors. J’ai donc contacté une agence de mannequin qui m’a bookée tout de suite et ma carrière a démarré très vite. J’emploie le terme  » sénior mais il faut savoir que je me proclame comme l’anti sénior. Ce sont les journalistes qui l’emploient mais je suis contre car je ne veux pas être mise dans une case. On ne dit jamais les mannequins juniors donc je ne vois pas pourquoi on devrait précisé lorsqu’on est sénior, sachant que ça se voit que nous n’avons plus 20 ans. J’ai posé pour les plus grands photographes et magazines, j’ai eu la chance en 2007 de défiler pour John Galliano. C’était un grand moment dans ma période de reconstruction et cela m’a permis de me revaloriser à mes propres yeux.

JustMusic.fr : Le grand public t’as découverte dans la saison 11 de  » Secret Story. Comment es-tu arrivée dans ce programme ?

Tanya Drouginska : Le mannequinat ne suffisant pas, j’ai eu envie d’être une sorte de personnage chantant. J’ai produit un clip qui s’appelle  » La mariée, ainsi qu’un album  » Résurrection et je n’ai pas choisi le terme par hasard car ça en était vraiment une pour moi. Je suis soutenue par de véritables professionnels, on retrouve pour les paroles Jean-Michel Berriat qui a écrit de nombreux tubes et Boris Bergman qui a été, entre autres, le parolier de Bashung. Les musiques sont écrites par Eric Melville qui est un grand professionnel. J’avais besoin d’un accélérateur pour ce projet et on m’a contacté pour faire  » Secret Story. J’ai considéré que c’était cet accélérateur qui allait me permettre de faire connaître mon projet musical au grand public.

JustMusic.fr : Est-ce que cette aventure s’est bien passée ?

Tanya Drouginska : Pour moi, c’était un challenge car je n’étais pas du tout préparée à vivre en communauté. C’était une belle expérience et j’ai réussi à tenir 5 semaines. Cette aventure m’a apporté beaucoup de choses car mon clip est à plus de 400 000 vues, j’ai pu chanter mon titre sur le prime de l’émission, j’ai trouvé un manager très dynamique et je pense que tous les 2, on réussira à porter le projet encore plus loin.

JustMusic.fr : Est-ce qu’on te reverra dans une autre émission de téléréalité ? Car je suppose que tu as reçu des propositions.

Tanya Drouginska : Très honnêtement, je n’ai pas reçu d’autres propositions car les productions ont sans doute compris que je n’étais pas la candidate type. Mon objectif n’est pas de devenir une vedette de téléréalité, donc en théorie c’est terminé mais il ne faut jamais dire fontaine… Si un nouveau concept me tente, je serai partante, je ne ferme pas complètement la porte.

JustMusic.fr : Comme tu le disais, ton album  » Résurrection est disponible. Pourquoi as-tu attendu tout ce temps pour te lancer dans la chanson ?

Tanya Drouginska : Chaque chose en son temps, je crois que la vie nous fait des propositions. J’ai fait une carrière dans l’ameublement et la décoration, ensuite j’avais besoin d’être mannequin et ça m’a permis de tourner dans des clips.

JustMusic.fr : En effet, tu es par exemple dans le clip du titre  » Elle me dit de Mika…

Tanya Drouginska : Exactement et j’ai trouvé une certaine frustration. Je me disais que j’aimerais bien un jour avoir mon propre clip. Je me suis fait écrire une chanson et puis d’autres… Je crois que le destin nous fait passer là où il veut, même si on pense qu’on le maîtrise complètement. Je suis une femme qui aime bien tout contrôler, mais je pense qu’il faut aussi suivre les pistes du destin et il y a un temps pour tout.

JustMusic.fr : Comment as-tu réussi à travailler avec les grands auteurs/compositeurs que tu m’as cité tout à l’heure ? Quels sont les messages que tu veux faire passer dans tes chansons ?

Tanya Drouginska : J’ai d’abord rencontré Eric Melville et c’est lui qui m’a présenté Boris Bergman et Jean-Michel Berriat qui sont des amis à lui. Ils ont tout de suite compris mon univers. Je chante des chansons d’amour car, pour moi, c’est un thème universel et tout le monde peut s’y retrouver. Ce sont les chansons d’une femme qui a vécu bien entendu, et qui est un petit peu désabusée par l’amour. Le concept est assez dark tout comme mon univers et je pense qu’on m’a habillée sur mesure.

JustMusic.fr : Et toi, est-ce que tu écris et composes ?

Tanya Drouginska : On m’accorde un assez joli trait de plume et je pense qu’il ne faut pas vouloir tout faire. En faisant de la musique à ce stade de ma vie, je n’ai une chance de réussir que si je m’appuie sur de vrais professionnels. Et là, j’ai la chance de m’appuyer sur de grands professionnels. Il faut donc laisser aux gens qui savent faire ce qu’ils ont à faire et moi, je les interprète de tout mon coeur.

JustMusic.fr : Peux-tu me présenter ton nouveau single  » Un tableau de Hopper qui est une reprise de Johnny Hallyday ?

Tanya Drouginska : Malheureusement Johnny Hallyday nous a quittés, c’est un artiste que j’admirais et qui a rythmé toute ma vie. Je me suis retrouvée dans la plupart de ses chansons et j’ai eu envie très modestement de lui rendre hommage. J’ai donc choisi une chanson qui n’est pratiquement pas connue du grand public et je trouve qu’elle me va comme un gant. On dirait qu’elle a été écrite pour moi et elle s’intègre très bien à mon album  » Résurrection. C’est l’histoire d’une femme qui est un peu désabusée mais qui garde un espoir, elle attend quelque chose de beau, des rêves qui ne lui font plus peur et un amour qui lui tienne chaud. Eric Melville a fait les arrangements et nous allons dans quelques jours tourner le clip. Cela se passera dans une salle de boxe et dans le studio de mon photographe attitré Guillaume Malheiro car nous allons aussi nous servir d’un shooting. Je tiens à souligner qu’aussi bien dans  » La mariée et que dans  » Le tableau de Hopper, mon partenaire va être Cyril Benzaquen qui est quadriple champion du monde de boxe Thaï.

JustMusic.fr : Quelle est la suite ? Vas-tu faire de la scène ?

Tanya Drouginska : Je considère qu’une véritable artiste a évidemment besoin du contact avec le public, donc j’espère vraiment pouvoir chanter sur scène. Je vais déjà participer à l’émission  » Jacky lave plus propre le 22 février où je chanterai  » Le tableau de Hopper en direct. Avec mon manager, nous espérons très vite trouver un label pour nous aider à aller plus loin. J’aimerais devenir une chanteuse reconnue car c’est mon objectif. Je n’abandonnerai pas pour autant le mannequinat, mais la chanson est ce qui me tient à coeur aujourd’hui.

JustMusic.fr : Penses-tu que  » Secret Story va te fermer des portes ?

Tanya Drouginska : Pas du tout car ça fait déjà un petit moment et je ne communique plus trop dessus. Avec mon manager, nous essayons d’avancer en communiquant sur la chanson et le mannequinat. J’aimerais aussi que des réalisateurs s’intéressent à moi car je suis aussi comédienne. J’espère que par le biais de la chanson, ils vont se rendre compte que je peux exprimer autre chose.

JustMusic.fr : Excepté Johnny Hallyday, quels sont les autres artistes que tu affectionnes ?

Tanya Drouginska : J’en affectionne beaucoup et je pense que ce qu’on a voulu faire de moi avec  » Résurrection est une sorte de personnage au féminin entre Bashung et Gainsbourg. Mais ceci étant, mon univers ne se limite pas qu’à ça et j’adore le rock, j’admire Barbara Streisand, Tina Turner… Evidemment, je ne me compare pas à elles car je n’ai pas la même puissance vocale. J’ai un champ de vision qui est très élargi en musique et actuellement j’admire beaucoup Amir. Je trouve sa démarche intelligente et il arrive à toucher énormément de personnes. Mon rêve serait de faire un duo avec lui et je compte lui proposer une maquette. J’espère qu’il acceptera…

JustMusic.fr : En parlant d’Amir, est-ce que ça te tenterait de participer à l’Eurovision ?

Tanya Drouginska : Oui bien sûr et qui sait peut-être l’année prochaine (sourire) !

JustMusic.fr : Que penses-tu du titre  » Mercy de Madame Monsieur ?

Tanya Drouginska : J’adore ! Je ne suis pas une grande émotive mais lorsque je les ai entendus, j’ai eu les larmes aux yeux. Je trouve que ce couple est touchant et ils projettent énormément d’émotions. Il n’y a pas d’effets vocaux outranciers, la musique est relativement simple et très rythmé, ils nous emmènent avec eux et le thème est très touchant. On peut l’élargir à nos propres vies; comme par exemple mes grands-parents qui sont venus de Russie en 1905. Je ne les ai pas connus mais en écoutant la chanson j’ai pensé à eux. On peut aussi penser à la main tendue, lorsque nous sommes dans une situation difficile dans la vie et que quelqu’un nous tend la main. Cette chanson est universelle et je leur souhaite de gagner. Je trouve ça très bien car ils n’étaient pas très connus et du coup, ils ont un focus extraordinaire. Je leur souhaite longue route !

JustMusic.fr : Que peux-tu ajouter pour donner envie aux gens d’écouter  » Résurrection ?

Tanya Drouginska : Je leur dirais d’aller voir mon clip sur YouTube, d’avoir la curiosité de m’écouter et de venir sur mes réseaux sociaux. L’image  » Secret Story n’est pas celle que je souhaite véhiculer éternellement et il faut que le public se rende compte qu’il y a quelque chose de plus construit derrière, ainsi qu’une réelle démarche artistique. Il y a également un véritable combat car je suis une femme qui a toujours lutté contre vents et marées pour s’affirmer dans la vie et réussir. Je suis une winner et je ne supporte pas l’échec. J’ai d’ailleurs écrit un dicton il y a quelques années :  » La vie est une saga qu’il faut avoir le courage de vivre jusqu’au bout, avec pour objectif, le dernier tome achevé, d’avoir écrit un best seller.

JustMusic.fr : Pour terminer as-tu un message à adresser au public qui te suit ?

Tanya Drouginska : J’espère les surprendre de plus en plus et je compte sur eux pour me soutenir. Je souhaite les rencontrer lors d’un concert très prochainement. Je les embrasse et je leur dis merci de tout ce qu’ils m’apportent.

Retrouvez Tanya Drouginska sur Facebook et sur Twitter.

Cet article INTERVIEW : Rencontre avec Tanya Drouginska est apparu en premier sur Just Music.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils