Profile photo of admin

par

INTERVIEW : Rencontre avec Romain Ughetto

Le 16 juin 2017 dans Non classé

Romain Ughetto JustMusic.fr

Romain Ughetto est un artiste talentueux que nous soutenons depuis ses débuts. Il nous a donné rendez-vous à la terrasse d’un café parisien pour nous parler de toute son actualité.

JustMusic.fr : Peux-tu me présenter ton nouveau single  » Could we love again ? ?

Romain Ughetto : C’est le premier single extrait de mon deuxième album qui sortira en septembre. C’est un titre différent de ce que j’ai proposé auparavant, car il est plus rock et plus sombre que ce soit dans le son ou l’image. On est parti sur quelque chose à l’opposé de ce que je faisais avant pour faire une cassure. Je voulais revenir différemment pour marquer le public et ça a marché car je le vois dans les messages que je reçois. Que les gens aiment ou pas, je voulais provoquer quelque chose auprès du public.

JustMusic.fr : Tu as écrit ce titre après les attentats ?

Romain Ughetto : Oui, le soir même des attentats de Nice. Il faut savoir que j’y étais un an auparavant et je me suis dit que si j’y étais retourné cette année, je serais peut-être mort… Ce soir-là, j’étais avec de la famille qui habite à Nice et on était tous sous le choc. J’ai passé une nuit blanche à écrire et c’est la chanson que j’ai écrite le plus vite de toute ma vie.

JustMusic.fr : Peux-tu revenir sur le synopsis du clip ?

Romain Ughetto : C’était assez complexe mais c’était à l’initiative de Jeff Loch le réalisateur. On voulait inclure mes musiciens qui m’accompagnent sur scène car, même si je suis un artiste solo, j’ai toute une équipe derrière moi. On voulait jouer dans une cage, dans quelque chose de fermé et le réalisateur a souhaité ajouter différents tableaux avec des figurants. On peut voir un homme qui a un cadre avec un porte-avion, ce qui signifie la guerre. Et il le casse donc on peut l’interpréter comme un ras-le-bol de tout ça. Ensuite, dans la chanson, je dis  » L’innocence enlevée alors on voit une gamine mettre une cagoule. On voulait insérer des scènes marquantes.

JustMusic.fr : Ce deuxième album a été autoproduit et financé grâce à ton public. Comment as-tu travaillé par rapport au précédent  » Ange ou démon alors que tu étais signé en maison de disques ?

Romain Ughetto : J’ai voulu travailler avec des personnes que je connaissais vraiment, des amis mais aussi des gens avec qui je souhaitais vraiment bosser. J’ai pris une bonne année depuis le financement pour pondre cet album, j’ai voulu prendre mon temps afin de donner le meilleur. Je ne me suis pas mis de pression et j’ai fait quelque chose qui me ressemble à 100% !

JustMusic.fr : Comment le qualifierais-tu par rapport au premier ?

Romain Ughetto : Il est plus rock et sonne plus groupe. On m’a souvent dit que c’était génial en concert et beaucoup me préfère en live. J’ai donc fait quelque chose qui se rapproche plus des concerts. Je le qualifierais toujours de pop/rock mais ça aurait pu être l’album d’un groupe.

JustMusic.fr : Aimes-tu les titres de ton premier album ?

Romain Ughetto : Oui ! Quand j’écoute  » Je n’oublierai jamais, je n’assume plus tout mais je le trouve toujours incroyable ! Malgré les petites imperfections, je suis très fier de l’avoir fait. J’écoute l’album de temps en temps et même après toutes ces années,  » Je n’oublierai jamais aura toujours une bonne place dans mon coeur (sourire).

JustMusic.fr : Peux-tu me révéler quelques exclusivités sur ce deuxième album ?

Romain Ughetto : Il y aura un duo avec Awa Sy et le titre sortira à la rentrée juste avant l’album, avec un clip qui va être tourné très prochainement. Il y aura 11 titres et, parce que c’est toi, je peux te dire qu’il y en aura un qui sera entièrement en anglais. Et une dernière exclusivité, hier, on a tourné un clip pour la chanson  » Rien qu’un été qui sortira le 30 juin. C’est un morceau pop/punk car je voulais revenir aux sources de ce que je faisais quand j’étais plus jeune. C’est un titre assez californien.

JustMusic.fr : Pourquoi as-tu voulu enregistrer un duo avec Awa Sy qui a été révélée dans  » The Voice ?

Romain Ughetto : On s’est rencontré dans un bar au concert de mon pote Luccs et on a tout de suite sympathisé. Elle m’a dit qu’elle adorait ce que je faisais quand elle était plus jeune (sourire). J’avais un titre que je souhaitais enregistrer en duo et je l’ai appelée pour lui proposer. Le projet lui a tout de suite plu et quelques jours après, elle était chez moi (sourire).

JustMusic.fr : Aurais-tu pu participer à cette émission ?

Romain Ughetto : Je n’ai rien contre les télé-crochets mais je ne pense pas avoir le profil de  » The Voice. Je suis auteur/compositeur et j’ai mon propre univers, je pense. Ce qui prime dans mon projet est l’énergie des concerts, le côté cool, plus que ma voix. Il y a des talents qui sont recalés alors qu’ils ont une voix meilleure que la mienne. Après, si un autre télé-crochet me contactait, on pourrait se rencontrer (sourire).

JustMusic.fr : Que penses-tu du gagnant de cette année, Lisandro Cuxi ?

Romain Ughetto : Je trouve que c’est légitime car à son âge, il chante et il danse. Il a un côté showman et c’est vraiment génial ! Après, le seul petit bémol est que c’était couru d’avance, dès le début, donc il n’y a pas eu de surprises (sourire).

JustMusic.fr : Que nous prépares-tu pour tes futurs concerts et j’ai vu que tu allais aussi faire la première partie de Tal ?

Romain Ughetto : Ce samedi, je vais annoncer une nouvelle date dans le Nord de la France car je le fais au fur et à mesure. Je vais en effet assurer la première partie de Tal, le 8 août à Canet-en-Roussillon et je suis très content. Le programmateur nous avait permis de faire la première partie des Fréro Delavega. Il nous avait promis de nous rappeler pour une autre date car il avait adoré ce qu’on avait fait. Il a tenu sa parole donc c’est cool. Le 30 septembre, je vais faire une release party au Backstage O’Sullivan à Paris et ça va être un grand moment car on va lancer l’album. Ce sera le point de départ de ce nouveau projet et je suis en train de voir pour avoir des invités. Toute ma famille et mes amis seront là donc je suis vraiment content de cette date.
Sinon, il y a une chose que j’ai toujours voulu faire et ça va enfin se réaliser. J’organise un double concert à Lyon, le premier sera un spectacle intimiste dans une petite salle avec beaucoup de cachet. Et le lendemain, on va refaire le même concert mais sur une péniche et avec tous mes musiciens. Le public pourra venir me voir deux jours de suite et ça ne sera pas le même spectacle (sourire).

JustMusic.fr : Tu t’en sors vraiment très bien en tant qu’artiste indépendant, alors, comment vois-tu la suite de ta carrière ? Veux-tu resigner en maison de disques ?

Romain Ughetto : La porte est toujours ouverte donc si des maisons de disques veulent me faire des propositions, il n’y a pas de problèmes. Je n’ai jamais craché sur mon ancienne maison de disques car ça a été un expérience de dingue ! J’ai choisi d’être indépendant car, pour moi, c’était la meilleure solution qui s’offrait à moi à ce moment-là. Si jamais je devais retourner dans une major, j’aimerais juste pouvoir prendre des décisions et ne pas laisser des personnes tout décider pour moi. Faire cet album a été un réel bonheur, j’ai fait tout ce que j’avais envie de faire et je suis fier du résultat !

JustMusic.fr : Que peux-tu ajouter pour que le public ait envie d’écouter ton deuxième album ?

Romain Ughetto : Il y a des titres qui pourront plaire à des gens qui n’aimaient pas mon premier album. Je pense que l’EP que j’ai sorti en 2015 a montré que mes titres étaient plus matures et cette fois, on a monté une marche de plus. Ce disque peut donner envie de venir me voir sur scène. Je vais le défendre sur scène et je suis très content de pouvoir proposer plusieurs clips. Le disque est un support et en vendre n’est plus le plus important, même si j’espère que je vais en écouler un bon nombre (sourire). Ce qui compte le plus est de pouvoir faire des concerts pour rencontrer le public.

JustMusic.fr : Pour terminer as-tu un message à leur adresser ?

Romain Ughetto : Je tenais à remercier toutes les personnes qui sont là depuis ma première vidéo qui date de 2011 (sourire). Ce qui est dingue est que je ne suis plus signé et que contrairement à d’autres artistes qui n’ont pas réussi à suivre, je suis toujours là ! C’est bizarre mais j’ai l’impression que j’ai plus de monde et de soutien derrière moi aujourd’hui que dans le passé. Savoir que je suis tout seul leur donne des ailes et ils sont encore plus à fond pour me soutenir au quotidien. Pour les personnes qui nous rejoignent, elles sont les bienvenues (sourire). Je fais toujours en sorte que le prix des billets ne soient pas trop élevé pour permettre au maximum de gens de venir me voir en concert. Si certains viennent me voir par curiosité, j’aurais tout gagné (sourire) ! Et pour finir, merci à toi d’être toujours là également (sourire)

Retrouvez Romain Ughetto sur Facebook et sur Twitter.

Romain Ughetto Interview JustMusic.fr

Romain Ughetto Dédicace JustMusic.fr

Cet article INTERVIEW : Rencontre avec Romain Ughetto est apparu en premier sur Just Music.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils