Profile photo of admin

par

INTERVIEW : Rencontre avec Naya

Le 17 septembre 2018 dans Non classé

La talentueuse Naya vient de sortir son premier album  » Ruby. Un opus très prometteur qui devrait plaire à un grand nombre d’entre vous. C’est avec beaucoup de gentillesse qu’elle nous a reçu chez Sony Music pour répondre à toutes nos questions.

JustMusic.fr : Tu as été révélée dans  » The Voice Kids en 2014. Mais que faisais-tu avant, et comment es-tu tombée dans la musique ?

Naya : Mes parents sont musiciens donc j’ai toujours écouté de la musique à la maison. J’ai également été entourée d’instruments et je les voyais partir en tournée à travers le monde car ils avaient un groupe. J’ai très tôt eu envie de faire la même chose et à l’âge de 6 ans, on m’a inscrite au conservatoire. J’ai commencé par le piano, puis la guitare de manière autodidacte et le chant est venu naturellement. Vers 11/12 ans, j’ai fait mes premiers concerts, puis j’ai participé à  » The Voice Kids (sourire).

JustMusic.fr : Qu’est-ce qui s’est passé après l’émission ? C’est grâce à elle que tu as signé chez Sony ?

Naya : Je ne sais pas, peut-être… Je suis arrivée chez Sony j’avais déjà un EP que j’avais écrit et produit. C’est vrai que l’émission a été un gros coup de pouce car elle a été regardée par des millions de téléspectateurs, mais tout le monde ne savait pas que j’y avais participé (rires). Mes chansons ont tout de suite plu à la maison de disques et tout est parti de là.

JustMusic.fr : Justement, tu as sorti ton premier EP  » Bloom il y a quelques mois déjà, alors quel bilan peux-tu m’en faire ?

Naya : C’était mes premiers pas dans le monde de la musique et pour moi c’était important de proposer 5 titres, pour pouvoir prendre mon temps pour préparer mon album. Grâce à l’EP, j’ai pu faire des premières parties de Jain ou encore Amir, j’ai fait de nombreux festivals et je suis même allée jusqu’à Glastonbury. J’ai acquis beaucoup d’expériences et aujourd’hui, je peux sortir mon album dans de bonnes conditions (sourire).

JustMusic.fr : En effet, il est sorti aujourd’hui et il s’appelle  » Ruby. Pourquoi ce titre ?

Naya : Le  » Ruby est une pierre précieuse et comme c’est mon premier album, il est très précieux pour moi (sourire). Toutes les chansons qui composent ce disque sont des petites pierres que j’ai moi-même façonnées dans mon home studio. C’est un travail artisanal comme celui d’un joaillier. J’aimais bien la sonorité et je voulais quelque chose de court pour que les gens puissent le retenir facilement.

JustMusic.fr : Tu as tout écrit et composé et tu as travaillé avec Valentin Marceau. Peux-tu me parler de la création de cet album et de cette collaboration ?

Naya : C’est mon directeur artistique qui m’a présenté Valentin Marceau et ça a tout de suite collé entre nous. On a enregistré l’album pendant l’été 2017 dans son studio  » La Perruche aux Lilas. C’était une expérience géniale car nous avons bien rigolé (sourire). Je suis toujours en contact avec lui et nous sommes devenus amis. C’est une personne très talentueuse et il est aussi très jeune.

JustMusic.fr : Peux-tu aussi me parler de ton duo avec Tom Grennan ?

Naya : J’en suis très fière car c’est un artiste anglais qui cartonne à l’étranger et en France. Nous nous sommes rencontrés avant l’été et humainement, tout s’est super bien passé. Nous nous sommes revus à Paris lors d’un plateau et il m’a proposé une chanson. J’ai tout de suite adoré et je suis partie l’enregistrer à Londres. Je suis vraiment contente du résultat et c’était génial de travailler avec lui (sourire).

JustMusic.fr : Tu es une jeune artiste alors où puises-tu tes inspirations pour écrire ?

Naya : J’ai toujours écouté les Beatles et pour les textes en anglais, je me suis beaucoup inspirée d’eux. Ce sont des textes assez simples, mais je trouve qu’on n’a pas besoin d’écrire des choses compliquées pour s’exprimer. Mon univers a ensuite évolué car j’ai beaucoup écouté de la musique folk et acoustique, mais aujourd’hui je me dirige plus vers des choses plus électro. Je me suis également inspirée d’artistes français comme Matthieu Chedid car j’aime beaucoup ses textes, son personnage et l’image qu’il dégage.

JustMusic.fr : Y a-t-il un endroit ou un moment où tu préfère écrire ?

Naya : J’aime bien être chez moi, toute seule pour composer et me concentrer pour les textes. J’écris aussi quand je pars en tournée, car il y a toujours des idées qui me viennent et que j’ai envie d’exprimer. Je peux le faire partout, mais je suis quand même bien mieux dans mon home studio (sourire).

JustMusic.fr : Au début, tu chantais en anglais et au final, on retrouve des titres en français. Qu’est-ce qui t’as poussé à chanter en français ?

Naya : Mon premier EP ne contenait que des titres en anglais. J’ai ensuite adapté  » Girl on the Moon en français  » Une fille de la Lune, et j’ai eu de très bons retours. J’avais commencé secrètement à adapter d’autres titres en français et je me suis dis que ça pouvait être sympa d’en avoir sur l’album (sourire). J’en ai donc mis 5 et pour moi c’était comme un défi car j’ai toujours écrit en anglais. J’ai beaucoup travaillé et je suis très contente d’avoir des chansons en français sur mon premier album, donc pour moi le défi est relevé (sourire).

JustMusic.fr : Où as-tu appris l’anglais car on pourrait croire que c’est ta langue maternelle ?

Naya : J’ai toujours aimé cette langue ! J’écoute beaucoup d’artistes étrangers et je regarde les films en version originale. J’ai des copains à l’étranger et je parle en anglais avec ma meilleure amie qui habite au Mexique car je ne maîtrise pas aussi bien l’espagnol (sourire). J’ai aussi toujours voyagé à l’étranger avec mes parents et j’ai voulu en apprendre le plus possible sur cette langue. Savoir parler anglais ouvre beaucoup de portes et ça m’a permis de pouvoir discuter avec Tom Grennan lors de notre rencontre.

JustMusic.fr : Tu parles d’un  » Ailleurs solaire dans le titre du même nom et d’un jardin secret, un endroit bien caché comme un lieu enchanté où tu aimes te retrouver dans  » Belunivers. Quel est l’endroit où tu te sens le mieux, ton  » Ailleurs solaire ?

Naya : Dans  » Belunivers, j’évoque un souvenir d’enfance, une sorte de jardin secret où j’écris mes chansons avec ma guitare. Je ne le révèlerais pas vu qu’il est secret (rires). Quand je parle d’un  » Ailleurs solaire, c’est un endroit qui nous réconforte où l’on se sent bien. Ce n’est pas forcément un pays où il y a du soleil car cela peut être n’importe où. Je pense qu’on cherche tous à avoir un cocon et pour moi, c’est mon home studio car je m’y sens bien (sourire).

JustMusic.fr : Comme tu le disais tu as déjà fait beaucoup de concerts, des plateaux multi artistes et des premières parties prestigieuses. Pour t’avoir vue à plusieurs reprises, je trouve que tu es très à l’aise sur scène. Comment fais-tu pour ne pas avoir le trac ?

Naya : Si j’ai le trac (rires) ! Quand j’ai un concert le soir, je me prépare à affronter le public durant toute la journée. Je compare la scène à un ring car même si je ne me bats pas avec les gens, je dois être forte et offrir quelque chose de bien. Je dois me concentrer car être sur scène demande beaucoup d’énergie. Avant de monter sur scène, je suis sûre de moi car je travaille énormément quand je prépare un show. Je n’ai pas toujours confiance en ce que je fais, mais pour un concert, je sais ce que je dois délivrer et comment aller chercher le public.

JustMusic.fr : Que nous réserves-tu pour ton concert au Café de la Danse du 20 septembre ?

Naya : Je vais présenter les titres de mon EP et de l’album. Il y aura peut-être un duo mais je ne peux pas t’en parler encore car on y travaille (sourire). Je suis très contente car c’est mon premier concert parisien en tête d’affiche et le Café de la Danse est une salle prestigieuse ! J’y ai vu beaucoup d’artistes et m’y produire est juste génial (sourire) !

JustMusic.fr : Pourquoi n’as-tu pas de musiciens avec toi ?

Naya : C’est vrai que je suis seule sur scène pour le moment, mais dans l’avenir, je prendrai sûrement des musiciens. J’aime bien tout contrôler et quand il y a un truc qui ne tourne pas rond avec mes machines, je sais que ce n’est qu’entièrement de ma faute. Pour l’instant, je me repose sur moi et plus tard, j’aimerais sans doute me reposer sur d’autres personnes pour me concentrer sur d’autres choses. On y travaille (sourire)…

JustMusic.fr : Es-tu une  » Fille de la Lune ?

Naya : (sourire) Sûrement… Ce n’est pas un titre autobiographique mais un conte que j’ai imaginé. Tout le monde est parfois dans la Lune (sourire)… Une fille de la Lune est plutôt un personnage onirique qui veuille sur nous. C’est comme lorsqu’on est enfant et qu’on a un ami imaginaire avec qui on parle. C’est plus un personnage qui n’avait plus sa place sur Terre, qui décide d’aller vivre sur la Lune, et du coup, tout le monde essaie de l’apercevoir.

JustMusic.fr : Tu as une culture musicale très anglo-saxonne, mais aimes-tu des artistes de chez nous excepté -M- ?

Naya : J’aime bien Lescop, Peter Peter même s’il n’est pas Français mais il chante dans cette langue (sourire)… Je suis très passionnée par Serge Gainsbourg et j’ai adoré le film qui lui a été consacré. J’adore le titre  » Bonnie and Clyde, c’est ma chanson française préférée et c’est un artiste qui m’a énormément inspirée.

JustMusic.fr : Après Tom Grennan, avec quels artistes aimerais-tu faire un duo ?

Naya : Je n’en ai pas particulièrement car pour moi cela se fait après des rencontres comme ça a été le cas avec Tom. J’ai fait de très belles rencontres avec énormément d’artistes donc on verra bien, mais je pense qu’il y en aura d’autres dans l’avenir. En tout cas, je l’espère (sourire).

JustMusic.fr : Tu n’as que 18 ans et ta carrière commence plutôt très bien alors comment imagines-tu la suite des choses ?

Naya : Je ne sais pas, j’espère que ça va continuer et que ça va aller crescendo (sourire). J’adore être sur scène et j’ai vraiment envie de faire les plus de concerts possible et le plus longtemps possible (rires).

JustMusic.fr : Continues-tu tes études ?

Naya : Oui, je suis en fac d’anglais car je trouve que c’est complémentaire avec ma carrière de chanteuse. Je viens de commencer et je pense que ça va beaucoup m’apporter.

JustMusic.fr : Que peux-tu ajouter pour donner envie au public de découvrir ton premier album ?

Naya : Je dirais que c’est un  » Ruby, c’est un bijoux (sourire). J’adore mon album et j’espère qu’il plaira au plus grand nombre d’entre vous !

JustMusic.fr : Et pour conclure, as-tu un message à adresser à ton public ?

Naya : Je tenais à remercier toutes les personnes qui me suivent car c’est génial (rires). Merci !!!

Retrouvez Naya sur Facebook et sur Twitter.

Cet article INTERVIEW : Rencontre avec Naya est apparu en premier sur Just Music.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils