Profile photo of admin

par

INTERVIEW : Rencontre avec Maska

Le 10 octobre 2017 dans Non classé

Nous sommes partis à la rencontre de Maska pour tout savoir sur son nouvel EP  » Akhal-Téké qui sera disponible le 13 octobre.

JustMusic.fr : Tu as sorti ton premier album solo  » Espace-temps en 2014, quel bilan peux-tu m’en faire ?

Maska : C’est un bilan très positif car j’ai pu m’exprimer en tant qu’artiste solo. Je ne m’étais pas encore trouvé car je sortais de la Sexion d’Assaut, donc j’ai fait appel à beaucoup de featurings pour combler quelques carences artistiques. Ces 3 dernières années, j’ai beaucoup travaillé et j’ai pris des cours de chant. Je présente aujourd’hui un projet que je trouve plus mûr que l’était  » Espace-temps.

JustMusic.fr : Tu as écrit pour plusieurs artistes dont Zaho et Kendji Girac. C’est comment de le faire pour d’autres ? Est-ce un exercice plus difficile ?

Maska : Quand je le fais pour mes potes Black M ou Maître Gims, c’est cool car on a l’habitude de travailler ensemble. Mais pour d’autres artistes, ça demande plus de réflexion pour se mettre dans la peau de l’autre.

JustMusic.fr : Vas-tu écrire à nouveau pour d’autres artistes ?

Maska : Oui, mais je ne peux pas encore en parler car ce n’est pas encore concret (sourire).

JustMusic.fr : Tu viens de sortir un nouveau single  » Le petit en featuring avec S.Pri Noir. Comment t’es venu le thème de cette chanson ?

Maska : C’est venu très naturellement car cette histoire s’est passée dans mon entourage. Un petit a manqué de respect à quelqu’un de la génération d’au-dessus. Comme je le connaissais, ça m’a touché directement et le lendemain, au studio, tout m’est venu assez rapidement.

JustMusic.fr : Peux-tu me présenter S.Pri Noir ?

Maska : C’est un ami de longue date et on se connaît depuis 10/15 ans. C’est un artiste qui est très fort et qui est en pleine maturité artistique. Sa manière d’aborder le rap et sa transition avec la mélodie me parlent énormément. C’est d’ailleurs le seul artiste que j’ai invité sur mon projet.

JustMusic.fr : En parlant de l’enfance, comment revois-tu la tienne et ton parcours ?

Maska : Je dirais qu’il y a beaucoup de choses positives car, même le négatif, j’en ai au final tiré du profit. Je pense que ça m’a construit en tant que personne et que si c’était à refaire je ne changerais rien.

JustMusic.fr : Quels conseils peux-tu donner aux jeunes qui aimeraient aussi  » s’en sortir et devenir rappeur ?

Maska : Il faut privilégier le plaisir avant tout car, que ce soit la musique ou autre chose, c’est essentiel que ça passe par le plaisir. Il faut aussi se remettre en question, être déterminé car il ne faut jamais lâcher quand on aime ce qu’on fait !

JustMusic.fr : Ta mixtape sortira le 13 octobre, que signifie  » Akhal-Téké ?

Maska : C’est une race de cheval qui vient du Turkménistan, qui allait s’éteindre et qui a été sauvée. L’histoire m’a parlé donc j’ai voulu appeler mon projet comme ça.

JustMusic.fr : Est-ce que le travail est différent pour un album et une mixtape ?

Maska : C’est la forme marketing qui est différente car le fond, je l’ai travaillé comme si c’était un album. J’ai même l’impression que mon album ressemblait plus à une mixtape, car il y avait plusieurs invités, que ma mixtape (sourire). Je me suis vraiment concentré sur moi dans  » Akhal-Téké.

JustMusic.fr : Tu parles beaucoup de femmes :  » Pouvoir billets femmes,  » Tu n’es plus la même,  » Mon héroïne… Pourquoi cette envie d’écrire sur les femmes ?

Maska : Dans ma musique j’ai toujours parlé de choses que j’ai vécues. Je trouve que c’est le meilleur moyen de transmettre ses émotions quand il y a de l’authenticité. Ces dernières années, j’ai vécu l’amour, chose que je n’avais pas connu avant. J’ai connu ça assez tard donc c’était logique que ça se retrouve dans ma musique.

JustMusic.fr : Vas-tu sortir un deuxième album ?

Maska : Je pense que je vais ressortir une nouvelle mixtape avant. Je suis en train de développer un univers musical qui est assez différent de ce que je faisais avant. Je ne repars pas de zéro car j’ai quand même une fan base, mais je vise à toucher un autre public. J’ai besoin de faire encore quelques autres projets avant de sortir mon deuxième album.

JustMusic.fr : Va-t-on te voir sur scène prochainement ?

Maska : Peut-être… Ça reste encore une surprise, rien n’est encore officiel (sourire).

JustMusic.fr : Vous cartonnez tous en solo. Est-ce que le retour de la Sexion d’Assaut est prévu ?

Maska : Oui, c’est prévu mais c’est assez compliqué… On s’était donné une date, puis on l’a changée… On communiquera sur notre retour quand tout sera sûr (sourire).

JustMusic.fr : Quand on regarde les meilleures ventes en France de singles et d’albums on retrouve beaucoup de rappeurs. Quel regarde portes-tu sur l’évolution du rap ?

Maska : Je dirais que c’est très musical même si ça fait bizarre de le dire (sourire). Avant, il n’y avait pas autant de mélodies et avec l’arrivée de l’auto-tune, ça a aidé beaucoup de rappeurs à chanter. Je pense que ça s’est bien ouvert et on est désormais acceptés par plus de médias. Le rap n’est plus restreint et on peut y entendre des rythmes divers. C’est très intéressant et enrichissant pour le rap.

JustMusic.fr : Soprano sera coach dans la prochaine saison de  » The Voice Kids. Quand penses-tu et est-ce que ça te plairait de le faire ?

Maska : Je trouve que c’est formidable car c’est une émission que je regarde. Je pense qu’il faut être prêt pour le faire, il faut avoir une grande culture de la musique. Si on me le proposait et que je me sentais prêt, j’accepterais avec plaisir (sourire).

JustMusic.fr : Que peux-tu ajouter pour donner envie au public de découvrir ta mixtape ?

Maska : Je considère qu’un artiste est une personne qui véhicule des émotions et des sentiments. Cette mixtape en est remplie et si les gens aiment la musique, je pense qu’ils aimeront mon projet (sourire).

JustMusic.fr : Pour terminer, as-tu un message à adresser à ton public ?

Maska : J’ai remarqué que certains étaient très attachés à mon côté très rap. Du coup, je dirais que la mélodie que j’ai ajoutée à ma musique est juste une arme en plus pour véhiculer des messages et des émotions; ce que je n’arrivais pas à faire uniquement avec le rap. Il faut bien écouter les textes car je me donne toujours autant de mal dans les paroles. Il ne faut pas rester bloqué dans une apparence et j’espère qu’ils vont s’ouvrir aux titres de mon EP.

Retrouvez Maska sur Facebook et sur Twitter.

Cet article INTERVIEW : Rencontre avec Maska est apparu en premier sur Just Music.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils