Profile photo of admin

par

INTERVIEW : Rencontre avec Dermot Kennedy

Le 17 janvier 2018 dans Non classé

Dermot Kennedy rencontre un immense succès depuis la sortie de son premier EP  » Doves & ravens. Nous sommes partis à sa rencontre au Point Ephémère à quelques heures de son concert parisien.

JustMusic.fr : Peux-tu te présenter et me raconter ton parcours ?

Dermot Kennedy : Je m’appelle Dermot Kennedy, j’ai 26 ans et je fais de la musique depuis une dizaine d’années maintenant. Je suis originaire d’Irlande et j’ai commencé à écrire et jouer de la musique à 14 ans, puis j’ai intégré un groupe quand j’étais encore à l’école. J’ai ensuite joué dans la rue et fait plusieurs concerts avant de pouvoir en vivre professionnellement.

JustMusic.fr : Peux-tu me dire quelques mots sur ton premier EP  » Doves & ravens dans lequel tu as collaboré avec Charlie Hugali (Halsey, Låpsley, Florence + The Machine…) et Stephen Kozmeniuk (Kendrick Lamar), ainsi que sur ton nouveau single  » Moments passed ?

Dermot Kennedy : Ce sont des titres que j’ai écrits en acoustique avec ma guitare, puis on les a retravaillés et on a fait en sorte qu’ils gardent leur intensité. C’est une sorte de challenge d’interpréter mes chansons seul à la guitare sur scène et j’adore ça. Je suis vraiment content de pouvoir présenter mes morceaux de cette manière au public.

Mon nouveau single  » Moments passed parle d’un amour perdu, une personne qui se retrouve seule. On peut aussi le voir dans le clip car les images ainsi que les paroles dégagent une sensation nostalgique.

JustMusic.fr : De quoi t’inspires-tu pour écrire ?

Dermot Kennedy : Je m’inspire de tout, des films, de la vie des autres, de la mienne, de mes lectures, des choses que j’observe comme par exemple quand j’ai une journée de libre et que je visite des musées. Ma famille et mes amis aussi sont des sources d’inspiration pour moi.

JustMusic.fr : Tu totalises des millions de vues alors comment vis-tu ce succès ?

Dermot Kennedy : C’est fou de voir qu’autant de personnes ont écouté mes chansons. C’est grâce à eux que je peux faire tous ces concerts et que toutes ces belles choses m’arrivent. Je leur en suis très reconnaissant (sourire).

JustMusic.fr : Tu viens de terminer une grosse tournée à l’étranger et ta tournée européenne démarre. Comment ça se passe pour toi ?

Dermot Kennedy : Tout s’est très bien passé et en effet la première date de ma tournée européenne se déroule ce soir ici à Paris. On va être sur scène jusqu’au mois d’avril et je suis excité de faire autant de concerts. Cette fois, je suis accompagné par plus de musiciens donc ça va être cool (sourire).

JustMusic.fr : Quels souvenirs gardes-tu de ton précédent concert à Paris à la Boule Noire en septembre dernier ?

Dermot Kennedy : J’ai adoré cette salle et c’était ma première date parisienne. J’aime venir ici car c’est une magnifique ville. J’ai eu un très bon feeling avec le public et cette date restera gravée dans ma mémoire.

JustMusic.fr : Que nous prépares-tu pour ce nouveau show à Paris ?

Dermot Kennedy : Ce sera plus grand que la dernière fois car, comme je te le disais, j’ai plus de musiciens à mes côtés. La production est aussi plus grosse, et je vais interpréter des nouvelles chansons.

JustMusic.fr : On te compare souvent à Bon Iver ou encore James Blake. Qu’en penses-tu ?

Dermot Kennedy : Je suis très heureux qu’on me compare à ces artistes car je les ai toujours admirés. Ce sont des musiciens qui aiment prendre des risques et collaborent avec des artistes de milieux différents. J’aime ce qu’ils font et si les gens trouvent que je leur ressemble, c’est juste un excellent compliment (sourire).

JustMusic.fr : Tu as fait la première partie de Lana Del Rey à la Brixton Academy en juillet dernier. Comment c’était et est-ce que tu as pu échanger avec elle ?

Dermot Kennedy : Nous n’avons pas pu beaucoup discuter par manque de temps mais c’était vraiment incroyable ! J’ai joué devant 5000 personnes et c’était intéressant de voir le déroulement d’une si grosse production. C’était cool de me produire devant le public d’une aussi grande artiste.

JustMusic.fr : Hier soir, nous avons appris le décès de Dolores O’Riordan des Cranberries. Ils viennent aussi d’Irlande; alors comment as-tu réagi ?

Dermot Kennedy : Cette triste nouvelle m’a dévasté car c’était une artiste exceptionnelle ! Dans mon pays, nous sommes tous très fiers d’elle et sa disparition est vraiment une tragédie.

JustMusic.fr : Connais-tu des artistes français ?

Dermot Kennedy : J’en connais quelques-uns dont Charlotte Gainsbourg qui était en studio pour enregistrer son nouvel album en même temps que nous. Elle est incroyable !

JustMusic.fr : Que penses-tu de tes fans français ?

Dermot Kennedy : Ils sont géniaux et je suis content de les retrouver ce soir. Je vais essayer d’aller à leur rencontre après le concert pour discuter avec eux. Je suis ravi de chanter pour eux ce soir car ils sont très attentifs à ma musique et la connexion se fait très bien entre nous.

JustMusic.fr : Quelle est la prochaine étape pour toi ? Un album ?

Dermot Kennedy : Nous avons encore beaucoup de concerts, donc je vais commencer à y réfléchir pour démarrer tout ça après la tournée.

JustMusic.fr : As-tu un message à adresser au public ?

Dermot Kennedy : Je suis content de voir que ma musique parle à toutes ces personnes. Grâce à cette belle connexion, j’ai l’occasion de faire des concerts dans tous ces pays et c’est toujours un bonheur pour moi de venir à Paris (sourire).

JustMusic.fr : Pour terminer, peux-tu me dire quelque chose en français ?

Dermot Kennedy : Je ne peux pas car je ne sais pas parler français. Il y avait le choix entre le français et l’allemand à l’école et j’ai choisi l’allemand (rires). Je ne connais que quelques mots mais rien de bien concret (rires).

Retrouvez Dermot Kennedy sur Facebook et sur Twitter.

Cet article INTERVIEW : Rencontre avec Dermot Kennedy est apparu en premier sur Just Music.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils