Profile photo of admin

par

INTERVIEW : Rencontre avec Calum Scott

Le 14 février 2018 dans Non classé

Calum Scott sotira son premier album  » Only human (nous l’avons écouté et il est vraiment excellent !) le 9 mars prochain ! Nous l’avons rencontré lors de son passage dans la capitale pour plusieurs jours de promotion.

JustMusic.fr : Nous nous étions rencontrés il y a un an pour la sortie de ton single  » Dancing on my own. Ce titre a été un énorme tube car tu as été nommé aux Brit Awards et tu as été le morceau le plus vendu en Angleterre. Qu’est-ce que tu ressens ?

Calum Scott : C’est incroyable ! Ma participation à l’émission  » Britain’s got talent me semble si loin aujourd’hui. J’ai signé en maison de disques, je vais sortir mon premier album et je vais partir en tournée. J’ai hâte de voir la réaction du public partout en Europe. Je suis très excité, très fier et très heureux (sourire) !

JustMusic.fr : Pourquoi as-tu appelé ton premier album  » Only human ?

Calum Scott : Je l’ai appelé comme ça car il parle de plusieurs émotions que seuls les humains peuvent ressentir. Nous pleurons, nous sommes en colère, nous sommes jaloux, nous sommes obsédés par des choses… Ce sont des émotions humaines et je voulais que le public puisse se reconnaître. Pour moi, un artiste doit être en connexion avec ses fans et ils doivent nous comprendre.

JustMusic.fr : Tu as travaillé avec de célèbres producteurs qui ont travaillé avec de grands artistes, alors peux-tu me dire comment cela s’est passé ?

Calum Scott : C’est vrai que j’ai eu beaucoup de chance de collaborer avec tous ces professionnels. Celui avec lequel j’ai le plus travaillé est Fraser T Smith qui a notamment collaboré avec Adele et Ellie Goudling. Il est incroyable, il a un coeur énorme et il m’a beaucoup écouté. J’avais peur car c’était mon premier album. On a travaillé main dans la main et nous avions les mêmes idées. Il a vraiment fait en sorte que je sois à l’aise et que je prenne part à toutes les décisions concernant l’opus. Le dernier artiste avec qui il a travaillé est Stormzy et il a fait un boulot incroyable. Je ne vais pas le lâcher et je compte bien le retrouver pour mon deuxième album (sourire).

JustMusic.fr : Tu as écrit cet album pour parler de tes expériences afin d’inciter les gens à être heureux et à assumer leurs choix. Qu’est-ce qui est autobiographique dans tes chansons ?

Calum Scott : Tout l’album est vraiment autobiographique car je parle de ma soeur qui s’est faite larguer par son petit ami, de mon coming out dans la presse, je parle aussi de la fois où je suis tombé amoureux d’un hétérosexuel et qu’il m’a fait du mal… Toutes les chansons de l’album évoquent des expériences de ma propre vie. Je suis vraiment heureux et fier d’avoir pu chanter mon histoire.

JustMusic.fr : C’était difficile de te livrer aussi intimement ?

Calum Scott : Ça ne l’était pas tellement car j’ai été honnête et j’ai parlé avec mon coeur. J’ai écrit 70 chansons et nous en avons gardé 13 au total. Le choix final a été difficile mais je suis content de celles qu’on a gardées (sourire).

JustMusic.fr : La famille est très importante pour toi et tu as en effet écrit une chanson pour ta soeur. Peux-tu m’en dire quelques mots ?

Calum Scott : Oui, elle s’appelle  » Won’t let you down et je dis que je serai toujours là pour ma soeur car je suis l’ainé. Elle m’a inspiré pour devenir chanteur, c’est ma petite soeur et je veillerai toujours sur elle. Ce titre peut aussi parler de l’amitié car le message de cette chanson est: que l’on soit frère, soeur ou ami, il faut toujours veiller les uns sur les autres.

JustMusic.fr : Il y a aussi le titre  » Hotel room qui parle du fait que tu es souvent loin de chez toi et de tes proches. Que fais-tu quand ils te manquent trop ?

Calum Scott : On fait beaucoup de FaceTime et spécialement pour que je puisse parler avec mon neveu. Je ne l’ai pas encore fait aujourd’hui et je ne me sens pas bien (sourire). J’ai trop hâte de le revoir ! J’essaie d’être le plus souvent avec les membres de ma famille, et je vais donc emmener ma mère en Allemagne au mois de mars pour son anniversaire. Avec mes amis c’est pareil, ils me manquent tous énormément quand je ne suis pas près d’eux.

JustMusic.fr : Tu assumes ouvertement ton homosexualité, alors quels conseils peux-tu donner aux jeunes ?

Calum Scott : Je dirais qu’il faut écouter mes chansons car j’en parle aussi et surtout il faut rester fort ! J’ai fait mon coming out assez tard vers 26/27 ans. Il faut vraiment être honnête et si c’est difficile il y a beaucoup d’associations pour aider les jeunes. Maintenant je me sens libre, je peux dire que je suis gay et si ça pose un problème à certains et bien qu’ils ne m’approchent pas (sourire).

JustMusic.fr : Peux-tu me présenter ton nouveau single  » You are the reason et me parler du tournage du clip qui s’est déroulé en Ukraine ?

Calum Scott : Mon premier single était  » Dancing on my own, mais  » You are the reason est mon premier single original. C’est une chanson spéciale qui parle d’amour en général, un père et son fils ou une mère et sa fille, un amour avec Dieu ou même avec ton animal de compagnie. Le tournage en Ukraine s’est super bien passé car je n’y étais jamais allé. On retrouve justement toutes les sortes d’amour, des hétérosexuels, des gays, un couple avec une femme enceinte, des grands-parents, des amis… J’adore ce titre ainsi que le clip, et on vient de sortir une version en duo avec Leona Lewis qui est encore plus spéciale. Elle a une voix incroyable et apporte une autre touche à la chanson.

JustMusic.fr : Tu fais souvent des remixes de tes titres et tu as aussi collaboré avec Matrix & Futurebound pour le titre  » Light us up. Aimerais-tu faire de l’électro ?

Calum Scott : Tiësto a fait une version de  » Dancing on my own et de  » You are the reason, j’ai aussi des versions de Naughty Boy et de Jonas Blue. D’autres remixes vont sortir et j’adore car ça bouge bien (sourire). Ça montre que je suis un artiste éclectique qui peut faire des chansons tristes mais aussi des titres pour danser (sourire).

JustMusic.fr : Hier, tu as fait découvrir ton album à quelques fans privilégiés dans un studio parisien. Comment ont-ils réagi ?

Calum Scott : C’était très spécial pour moi car c’était la première fois que je présentais mes titres à mes fans. J’ai ressenti une très belle énergie et c’était un moment unique dans ma carrière. Je suis content car ils ont aimé. J’ai reçu de nombreux tweets me disant que l’album était incroyable. Mes fans sont la raison pour laquelle je fais ce métier. Je veux être honnête avec eux et leur donner le meilleur de moi-même. Cette soirée m’a donné encore plus envie d’être au 9 mars (sourire) !

JustMusic.fr : Pourquoi as-tu choisi la France pour faire découvrir ton album pour la première fois au public ?

Calum Scott : Je pense que la France est un pays qui aime la musique et Paris est une jolie ville musicale. Je me suis aperçu que j’étais très soutenu ici et que votre pays m’avait accepté. Me produire à Paris a toujours été un rêve et je suis content de pouvoir le faire. On organise une nouvelle écoute en Angleterre dans quelques jours.

JustMusic.fr : Tu seras de retour chez nous le 26 avril au YOYO dans le cadre de ta tournée. Que nous prépares-tu pour cette date parisienne ?

Calum Scoot : Je vais interpréter tous les titres de mon premier album et je suis excité ! J’espère que je pourrais jouer quelques chansons au piano. Je vais essayer d’offrir la même émotion qu’à chaque concert. Je ne veux jamais décevoir mon public que j’aime et je donne tout à chaque fois. J’ai hâte d’y être (sourire) !

JustMusic.fr : Que peux-tu ajouter pour donner envie au public de découvrir ton album ?

Calum Scott : Je dirais qu’il est honnête et qu’il y a beaucoup d’émotion. Le plus important, comme je te le disais, c’est que le public arrive à se connecter à mes chansons et que j’arrive à leur faire partager mes expériences. Même si nous n’avons pas tous la même sexualité, j’ai fait en sorte que mes chansons soient comprises par tout le monde. Peu importe qui vous êtes et qui vous aimez, vous devriez vous reconnaître à travers les paroles. J’espère que ce premier opus plaira au plus grand nombre car je compte bien en sortir un deuxième encore plus fort (sourire).

JustMusic.fr : Pour finir, j’aimerais savoir si tu as progressé en français, donc peux-tu conclure dans notre langue ?

Calum Scott : Ce soir je vais chanter dans l’émission  » Taratata et je vais interpréter un petit couplet en français (il se met à chanter). J’aimerais chanter plus souvent dans votre langue pour que mon public ici puisse me comprendre, mais je dois encore apprendre (rires). J’espère que ça se fera un jour mais en tout cas :  » Merci beaucoup ! (sourire).

Retrouvez Calum Scott sur Facebook et sur Twitter.

Cet article INTERVIEW : Rencontre avec Calum Scott est apparu en premier sur Just Music.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils