Vous parcourez les archives de Non classé

Profile photo of admin

par admin

« All I need », le nouveau single de As Animals

Le 15 octobre 2019 dans Non classé

Après le succès international de leur premier album éponyme (2014) qui contenait le single  » I see ghost (Ghost gunfighters), As Animals est de retour ! En effet, leur nouvel opus  » Nemesis sera disponible le 25 octobre.

Le premier extrait  » Under my skin a séduit le public et ils viennent de dévoiler le second  » All I need. Produit par Jay Reynolds (Dua Lipa), le groupe évolue vers des sonorités pop plus synthétiques, entre beats et claviers, teintées d’électro et de soul pour vous donner des frissons !

Voici le clip solaire de  » All I need :

Cet article  » All I need, le nouveau single de As Animals est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

Grèn Sémé & Gaël Faye dévoilent le clip de « Poussière »

Le 15 octobre 2019 dans Non classé

Grèn Sémé sortira son nouvel EP  » Poussière le 8 novembre, un opus qui permet au groupe de poursuivre sa balade en apesanteur dans le village musical global entre chanson française et pop africaine, bercée par les rythmes de l’Océan Indien (maloya-séga-salegy).

Avec  » Poussière, Michael Beaulieu, Bruno Cadet et Carlo De Sacco, les trois membres de Grèn Sémé, ont choisi d’intégrer deux nouveaux à l’équipe : Germain Lebot à la batterie et aux percussions, et Rémi Cazal aux synthétiseurs et à la programmation.

Nous vous proposons de découvrir le premier extrait  » Poussière en featuring avec Gaël Faye, un titre où la transe et l’émotion se rejoignent pour nous faire vibrer intensément.

Voici le clip :

Cet article Grèn Sémé & Gaël Faye dévoilent le clip de  » Poussière est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

Joyce Jonathan à la Cigale : Nous y étions !

Le 15 octobre 2019 dans Non classé

Pour fêter ses 10 ans de carrière, Joyce Jonathan était hier soir en concert à la Cigale (Paris) !

Pour l’occasion des invités sont aussi venus pour l’accompagner pour de jolies duos sur scène. Ce sont les soeurs du groupe Aöme qui ont assuré la première partie en nous interprétant quelques chansons dont leurs tubes  » Mille couronnes » et le dernier  » Seul à seul.

Joyce a ensuite fait son apparition sous les applaudissements de son public qui est présent depuis la sortie de son premier single  » Pas besoin de toi en 2009. Quel plaisir de redécouvrir le répertoire de la jeune femme à travers les chansons de ses différents albums ( » Sur mes gardes en 2010,  » Caractère en 2013,  » Une place pour moi en 2016 et le dernier  » On disponible depuis 2018), car son univers est constitué de titres agréables qui donnent le sourire ( » Ça ira,  » Le bonheur,  » Je ne sais pas…) et de très belles ballades d’amour  » Tu es si grand et je suis toute petite,  » Sans toi,  » Les souvenirs …).

Le public ne s’est pas fait prier pour chanter, se lever, applaudir et à brandir des ballons colorés. Les invités ont également mis le feu sur scène avec Joyce : Ibrahim Maalouf  » Caractère, Hoshi  » Comment je vais faire, Aöme  » Les filles d’aujourd’hui, Tété  » Sur mes gardes, Ycare  » Botero, Les soeurs Bertholet  » L’amour, l’amour, l’amour, Les soeurs Bertholet et Foé  » Une parenthèse et Lola Dubini  » Mon héroïne. Nous avons également assisté à un très beau moment car Joyce et Benjamin Siksou ont interprété  » Pas besoin de toi. En effet, elle a avoué en interview qu’elle avait écrit cette chanson après sa rupture avec le chanteur qui a été son premier amour :  » Je me suis dit que pour mes 10 ans sur scène c’était une bonne idée de lui proposer de la chanter avec moi parce qu’aujourd’hui, on est très amis. Chanter cette chanson qui a été mon premier single, c’était très symbolique. »

Cette date parisienne s’est terminée en apothéose car toute la salle était debout pour  » On. Joyce Jonathan a ensuite quitté la scène les bras chargés de cadeaux et les fans sont rentrés chez eux des souvenirs plein la tête. On se souviendra longtemps de cet anniversaire !

Cet article Joyce Jonathan à la Cigale : Nous y étions ! est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

James Morrison au Trianon : Nous y étions !

Le 14 octobre 2019 dans Non classé

James Morrison est actuellement en tournée mondiale mondiale  » You’re stronger than you know – Tour 2019 et il était hier soir au Trianon de Paris (Live Nation) !

Il a rencontré un énorme succès dès la sortie de son premier tube  » You give me something extrait de son premier album  » Undiscovered en 2006. Il était donc normal que le public français soit très nombreux pour cette unique date parisienne.

Le concert a démarré dans une excellente ambiance avec  » Under the influence, les fans ont commencé à chanter et ils ont continué jusqu’au dernier titre. James a de suite mis le feu avec ses incontournables qu’on peut retrouver sur ses différents albums :  » Songs for you, truths for me (2008),  » The awakening (2011),  » Higher than here (2015) et du nouveau  » You’re stronger than you know disponible depuis quelques mois.

Avec son charisme, sa générosité ainsi que sa voix d’une grande puissance, il nous a fait frissonner avec ses magnifiques ballades et nous a fait bouger avec ses morceaux soul & pop. Nous avons évidemment eu droit à ses plus gros tubes comme  » Broken strings (le public et sa choriste ont remplacé Nelly Furtado) et à une sublime reprise de  » With a little help from my friends des Beatles.

Il faisait chaud dans la salle mais James ne s’est pas arrêté et a fait le show durant 1h30. Le concert s’est terminé avec  » You give me something que tout le monde attendait. Pour le rappel, il nous a offert 3 titres,  » You make it real,  » Slowly et son autre tube  » Wonderful world.

Avant de quitter la scène, James Morrison a demander à son public de continuer de rêver et de rire, et il a promis qu’il reviendrait le plus vite possible.

Voici la setlist :

Under the influence
Nothing ever hurt like you
Feels like the first time
Undiscovered
Power
I won’t let you go
I still need you
Cross the line
With a little help from my friends
Broken strings
So beautiful
If you don’t wanna love me
My loves goes on
Glorious
You give me something

You make it real
Slowly
Wonderful world

Cet article James Morrison au Trianon : Nous y étions ! est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

Les Vieilles Canailles le live !

Le 11 octobre 2019 dans Non classé

Après le triomphe des Vieilles Canaille sur scène, le live sortira pour la première fois en plusieurs formats le 8 novembre prochain : en triple vinyle, double CD, 2CD+DVD, blu ray et coffret intégrale délute collector numéroté ! Vous retrouverez également en bonus, une vidéo inédite sur les dessous de la tournée.

Le premier single  » Toute la musique que j’aime est disponible depuis aujourd’hui !

Voici le clip :

Cet article Les Vieilles Canailles le live ! est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

INTERVIEW : Rencontre avec Maxenss

Le 11 octobre 2019 dans Non classé

Maxenss nous a donné rendez-vous chez  » Wagram afin de nous parler de son premier EP  » @ qui est disponible depuis aujourd’hui.

JustMusic.fr : Peux-tu me parler de ton parcours ?

Maxenss : J’ai commencé dans la musique avec un groupe qui s’appelait Fysh. J’avais aussi des petits projets par ci par là et j’avais monté une boite de prod avec un pote… Les opportunités que j’ai eues avec YouTube m’ont donné envie de me lancer un peu plus dans la musique. Je me suis rendu compte que j’avais un public qui était ouvert à ce que je faisais et tout s’est fait assez naturellement.

JustMusic.fr : Un petit mot sur ton titre  » La chanson de la démonétisation qui totalise plus de 13 millions de vues ?

Maxenss : A l’époque, YouTube disait qu’ils allaient un peu durcir les règles autour de la monétisation des vidéos parce qu’il y avait eu des soucis. Les gens commençaient un peu à râler en disant qu’ils ne pourraient plus s’exprimer librement alors ça m’a donné l’idée de dire les pires atrocités de la manière la plus douce possible. Je trouvais ça marrant et je l’ai fait comme ça. C’est vrai que ça a été un buzz et j’ai été un peu dépassé. Une grosse effervescence est née à partir de ça.

JustMusic.fr : Tu as également participé à  » La France a un incroyable talent. Pourquoi ?

Maxenss : La production est venue me chercher pour que je participe à l’émission. Je n’étais pas intéressé mais quand j’étais petit et que je regardais le programme, je me disais qu’un jour j’irais pour faire un truc nul (sourire). Je leur ai proposé l’idée d’inventer un personnage et de tout saccager. C’était très marrant et on ne le voit pas mais le jury a voulu que je continue. De toute façon, je ne souhaitais pas aller plus loin, je voulais juste faire mon numéro et partir.

JustMusic.fr : Peux-tu revenir sur tes deux précédentes expériences dans la musique (Fysh et VSO) ?

Maxenss : Fysh, c’était mon groupe et on faisait de la pop/métal. Ça s’est arrêté car on avait tous nos occupations et il fallait qu’on trouve notre voie. On est toujours de très bons potes !

VSO est un groupe de Nîmes et par affinités, on a voulu faire une chanson ensemble puis un projet. C’était un délire de potes mais on a fait une tournée d’1 an et demi. C’était super enrichissant et c’était la première fois que je partais avec d’autres chanteurs.

JustMusic.fr : Pourquoi te lancer en solo aujourd’hui ?

Maxenss : Comme je n’étais pas seul sur mes précédents projets, j’ai eu envie à un moment de proposer des choses plus personnelles. Les textes viennent de moi et me correspondent à 100%. Je me suis dit que c’était le moment de me montrer sans les autres.

JustMusic.fr : Après le métal et des chansons humoristiques, tu te lances donc dans un univers plus sérieux. Tu n’as pas peur que ton public ne suive pas ?

Maxenss : J’avais cette crainte au début mais j’ai essayé de tâter le terrain avec le titre  » Dimanche et j’ai vu que ça plaisait. Je fais toujours les choses instinctivement, sans trop me poser de questions et je me rends compte que le public suit. Même si ce n’est pas la majorité car je ne peux pas plaire à tout le monde, je vois que beaucoup arrivent à comprendre cette variation de délires alors c’est super (sourire) !

JustMusic.fr : Comment s’est passé la création des titres de cet EP ?

Maxenss : Cet EP rassemble des chansons que j’ai écrite il y a 3 ans et d’autres plus récentes. Les textes sont personnels mais il y a aussi des aspects fictifs car je tenais à dire que tout se passait bien dans ma vie (sourire). J’aime bien mélanger du vécu et de l’imaginaire car je vois ça comme une série. Je parle des craintes d’avancer dans la vie, des chagrins d’amour, des moments de déprime… J’ai beaucoup travailler avec mes amis pour la production et pour les enregistrements ainsi que le mixage, on retrouve mon pote Martin qui était avec moi dans Fysh. C’est quelque chose d’assez familial et ça reste du fait maison. Mais pour mes prochaines chansons je me suis mis à composer moi-même (sourire).

JustMusic.fr : Que nous réserves-tu pour ta tournée qui va commencer le 2 novembre ?

Maxenss : Je vais avoir 4 musiciens avec moi et ce sont mes potes de Fysh donc je suis très heureux. C’est super car on a tout adapté pour donner une dimension plus spectacle. Je ne veux pas que le public entende la même chose que sur le disque et je veux aussi apporter une touche d’humour car ça fait partie de moi. Je vais proposer tout ça et ça va sonner bien fat (rires) !

JustMusic.fr : Un EP et une tournée, as-tu d’autres projets à venir ?

Maxenss : Pour le moment, je préfère me consacrer à ça à 100% !

JustMusic.fr : Quels sont les artistes que tu écoutes et qui t’inspirent ?

Maxenss : C’est assez varié mais de base je suis axé métal car j’ai grandi là-dedans. J’ai écouté des groupes comme Nirvana, Pearl Jam, Alice in Chains, Deftones, Linkin Park, Korn… Maintenant, je suis très fan d’électro/pop mais qui se mêle au hip-hop. J’écoute beaucoup de choses mais ma racine de base reste le rock. J’aime aussi Radiohead, Foals et côté français, je dirais Stromae et OrelSan.

JustMusic.fr : Que peux-tu ajouter pour que le public ait envie d’écouter ton EP ?

Maxenss : Pour les gens qui me connaissent, venez découvrir une nouvelle facette de ma personnalité !

JustMusic.fr : Pour conclure, as-tu un message à adresser à ton public ?

Maxenss ; Je tenais à remercier toutes les personnes qui me soutiennent et d’être aussi bienveillant face à ce nouveau challenge qui j’espère va leur plaire. Ce sera tout gagner pour moi, si j’arrive à vous décrocher le moindre sourire ou une petite larme (sourire).

Retrouvez Maxenss sur Facebook, Twitter et Instagram.

Cet article INTERVIEW : Rencontre avec Maxenss est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

Harry Styles de retour avec « Lights up »

Le 11 octobre 2019 dans Non classé

Après le triomphe de son premier album solo éponyme en 2017, Harry Styles est enfin de retour !

Il dévoile aujourd’hui son nouveau single  » Lights up, un titre qui a été produit par Tyler Johnson avec des productions additionnelles de Kid Harpoon (Tom Hull), qui a également co-écrit le titre avec Harry.

Découvrez le clip qui a été tourné à Mexico :

Cet article Harry Styles de retour avec  » Lights up est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

« Monarchie absolue », le nouveau clip de Bilal Hassani

Le 11 octobre 2019 dans Non classé

Alors qu’il vient de sortir son premier livre  » Singulier », Bilal Hassani vient de dévoiler la nouvelle édition de son premier album  » Kingdom. L’opus contient 6 nouveaux titres comme  » Je danse encore,  » Les gens heureux feat. Madame Monsieur et  » Monarchie absolue feat. Alkpote.

Bilal sera en tournée prochainement et se produira à Paris, à l’Olympia (COMPLET) le 21 octobre, ainsi qu’au Trianon le 18 avril 2020 ! Il est également nommé dans la catégorie  » Révélation de l’année aux NRJ Music Awards !

Découvrez le clip de  » Monarchie absolue :

Cet article  » Monarchie absolue, le nouveau clip de Bilal Hassani est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

Grand Corps Malade à l’Olympia : Nous y étions !

Le 11 octobre 2019 dans Non classé

Après avoir fait salle comble au Trianon le 7 mars 2018, ainsi qu’à la Salle Pleyel trois soirs de suite en décembre dernier, Grand Corps Malade était de retour à Paris !

En effet, pour les dernières dates parisiennes de sa magnifique tournée  » Le tour du plan B il était hier soir à l’Olympia pour le plus grand plaisir du public. La première partie a été assurée par AZ qui nous a bien fait rigoler avec un extrait de son spectacle.

Ensuite, Grand Corps Malade est monté sur scène pour démarrer avec  » Plan B. La setlist n’était pas très différente de ses précédentes dates, mais c’est toujours un plaisir d’entendre sa voix grave et ses textes forts.

Nous avons eu de nombreuses surprises avec la participation de l’incroyable Camille Lellouche pour un duo inédit et puissant, du talentueux Ben Mazué pour  » Tu peux déjà dédié à son deuxième fils, de Richard Bohringer pour le titre  » Course contre la honte extrait de l’album  » Funambule et pour finir d’Anna Kova pour  » Espoir adapté de la bande originale du film  » Patients.

Comme d’habitude le public a été conquis par le charisme de Grand Corps Malade, ainsi que par ses différentes anecdotes drôles et touchantes. La salle était debout à plusieurs reprises et on pouvait ressentir une merveilleuse énergie durant toute la soirée.

Pour le rappel nous avons eu droit à l’incontournable  » Les voyages en train,  » Le langage du corps et le concert s’est terminé en apothéose avec  » Ensemble. Grand Corps Malade a ensuite appelé toute son équipe et ses invités, ils sont tous revenus et ont reçu une standing ovation.

Si vous n’étiez pas présents hier soir, il vous reste encore deux dates (ce soir et samedi soir ) avec Redouanne Bougheraba et Ben Mazué pour les premières parties. N’oubliez pas également de vous procurer son double album  » Collection 2003 – 2019 et d’aller voir son deuxième film  » La vie scolaire (plus d’1 million de spectateurs conquis !).

Pour revoir le clip de  » Je viens de là :

Cet article Grand Corps Malade à l’Olympia : Nous y étions ! est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

INTERVIEW : Rencontre avec Adri1

Le 11 octobre 2019 dans Non classé

Adri1 rencontre un immense succès avec son spectacle  » Le piano perd les pédales qu’il joue actuellement au Grand Point Virgule. Il nous a donné rendez-vous à l’hôtel Idol lors d’une journée de promotion.

JustMusic.fr : Pour commencer, peux-tu me parler de ton parcours ?

Adri1 : Je viens d’une famille où il n’y a pas d’artistes, donc après un bac ES, j’ai fait une licence de sciences économiques, sociales et politiques. Ensuite, j’ai fait une prépa pour les écoles de commerce, j’ai eu les écrits et le jour de mon oral à Nantes alors que j’étais sur le point de passer, je me suis dit que ce n’était pas ça que je voulais faire. Je suis donc rentré à Paris pour m’inscrire au cours Florent théâtre et cinéma, ainsi que comédie musicale. C’était le début de ma nouvelle vie et j’ai rencontré des professeurs qui m’ont tout appris (sourire). Comme j’avais l’impression d’avoir perdu du temps, j’avais cette petite rage au fond de moi. J’étais très assidu et le soir, j’allais prendre des cours de danse. Je me suis formé intensivement pendant 3 ans, c’était hyper chouette et c’est là que j’ai su que je voulais faire ça de ma vie (sourire).

JustMusic.fr : Pourquoi as-tu attendu tout ce temps avant de te lancer ?

Adri1 : C’est une très bonne question, j’aurais bien aimé que quelqu’un me la pose à l’époque (sourire). Ma famille me poussait beaucoup à faire des études  » classiques mais au bout d’un moment, j’ai voulu arrêter les bêtises et reprendre ma vie en main même si ils ne seraient pas contents (sourire).

JustMusic.fr : Le grand public t’as découvert dans  » The Voice, alors pourquoi cette émission ?

Adri1 : Après les cours Florent, j’ai eu la chance de faire plein de comédies musicales, c’était génial car ça regroupe la danse, le chant et la comédie. J’ai notamment participer à  » Résiste et travailler avec France Gall. C’était incroyable d’avoir des conseils d’une aussi grande artiste. J’ai ensuite eu envie de me lancer en solo pour voir ce que ça pouvait donner d’être seul sur scène. C’était un rêve pour moi de participer à cette émission avec ces fauteuils rouges qui se retournent et ces coachs. J’ai chanté  » The greatest show du film  » The greatest showman et j’ai tout fait pour que le public passe un super moment. D’ailleurs, j’ai une petite anecdote, si vous regardez bien, je suis tombé lors de ma prestation (sourire). N’hésitez pas à revoir la vidéo si vous voulez vous moquer de moi (rires). J’ai eu de la chance car Soprano s’est retourné et je me suis retrouvé dans son équipe. C’est quelqu’un de bienveillant et de très chaleureux, on peut parler de tout avec lui et il était comme un pote avec nous. D’ailleurs, si il lit cette interview, je lui fais un petit coucou et je l’invite à venir voir mon spectacle (sourire).

JustMusic.fr : En effet, ton spectacle  » Le piano perd les pédales rencontre le succès depuis plusieurs mois et tu te produis actuellement au Grand Point Virgule. Comment est né ce spectacle et comment as-tu eu l’idée de faire tout ça ?

Adri1 : On a écrit ce spectacle l’été dernier avec mon pote Alex Goode. Je l’ai rencontré dans le cadre d’un concours de chant – Révélation des étoiles – dans lequel on était dans le jury. On a voulu créer un spectacle ensemble et j’ai pris toutes les choses que j’aimais faire dans la vie, j’ai tout mélangé et ça a donné  » Le piano perd les pédales. On a ajouté cette grande touche d’interactivité car on donne au public une batterie portable car le téléphone a une grande place dans le show. C’est une sorte de télécommande qui permet d’aller dans l’application  » Adri1 afin de choisir comment je vais m’habiller, comment je vais me coiffer, ce que je vais chanter… durant toute la soirée. Le public devient co-auteur du spectacle avec moi et c’est donc différent tous les soirs.

JustMusic.fr : Comment fais-tu pour gérer tous ces changements ?

Adri1 : Au début, c’était très stressant, j’arrivais très tôt pour tout répéter mais il y a tellement de choix que c’était finalement impossible de tout préparer en amont. Maintenant, je lâche un peu prise donc je préfère me poser et attendre de voir ce qu’il se passera dans la soirée (sourire). Je vis le moment présent et c’est rigolo car je découvre tout en temps réel.

JustMusic.fr : As-tu quelques anecdotes bonnes ou mauvaises ?

Adri1 : Comme on a changé de console pour le son, il n’y a pas longtemps, tout n’était pas bien réglé et j’ai eu des mauvais retours pendant 1h30. Ma voix résonnait comme si j’étais dans une cathédrale et c’était insupportable (rires). Sinon, je fais aussi un jeu qui s’appelle  » Je n’ai jamais et je demande aux gens de me donner une anecdote ou un rêve. Un jour j’ai eu  » Je n’ai jamais fait de sex tape et il y avait plein d’enfants dans la salle (sourire). J’ai improvisé comme j’ai pu et j’ai vu que les parents étaient soulagés (rires).

JustMusic.fr : Tu es désormais dans une salle plus grande, alors jusqu’où veux-tu emmener ce spectacle ?

Adri1 : Lors du spectacle, je dis toujours qu’il faut que les gens en parlent autour d’eux pour pouvoir faire la même soirée au stade de France (sourire). Comme il y a beaucoup d’interactivité, ce sera un peu difficile de se produire là-bas pour le moment, à moins de trouver des solutions (sourire). J’aimerais vraiment l’emmener le plus loin possible, je suis à 100% et j’essaie de l’améliorer jour après jour. Pour le moment, je suis très content de cette nouvelle salle et l’équipe est géniale. On va attaquer la première date de la tournée, le vendredi 11 octobre à Orléans. J’ai vu que c’était complet, ça démarre bien et ça annonce une chouette tournée (sourire).

JustMusic.fr : A partir du 19 octobre, tu vas également participer à la comédie musicale  » Jules Verne. Peux-tu m’en dire plus sur ce spectacle et ton rôle ?

Adri1 : J’ai la chance de pouvoir être sur la scène du théâtre Edouard VII avec cette très belle comédie musicale. C’est mis en scène par Nicolas Nebot et la musique est de Dominique Mattei. Avant Paul, Anna et Jules Verne étaient interprétés par des marionnettes et cette année, on a de vrais petits enfants. Ils sont tout petits et ils sont trop mignons (sourire) ! Je joue le rôle du cosmonaute Michel Ardan qui vient les aider dans leurs aventures.

JustMusic.fr : Après toutes ces activités, envisages-tu de sortir ton propre album ?

Adri1 : C’est la prochaine étape et j’y travaille actuellement. J’étais d’ailleurs en studio hier pour finir d’enregistrer une nouvelle chanson. Dans mon spectacle, je vais essayer d’intégrer de plus en plus mes propres titres afin d’avoir le retour du public. J’ai hâte de sortir mon album et faire des concerts avec mes propres chansons. Ça devrait arriver bientôt (sourire) !

JustMusic.fr : Ce sera dans quel style ?

Adri1 : Ce sera dans un univers avec plein d’univers (sourire), comme dans mon spectacle où il se passe plein de choses. J’essaie de passer par plusieurs émotions car il y en aura pour toutes les étapes d’une journée. Des titres qui bougent, certains seront plus tristes ou encore plus calmes pour pouvoir se relaxer. Je veux faire un album positif et qui donne le sourire aux gens.

JustMusic.fr : D’ailleurs, quels sont les artistes que tu écoutes ?

Adri1 : En ce moment, j’aime beaucoup écouter des artistes français et urbains. J’adore particulièrement Angèle et Big Flo & Oli. J’ai commencé le chant avec du lyrique pour ensuite me tourner vers des chansons pop, rock et urbain.

JustMusic.fr : Tu fais aussi du doublage, alors quel est le prochain ?

Adri1 : Je fais du doublage pour des films, des séries, des dessins-animés et j’ai chanté les génériques des Tortues Ninjas et de Sam le pompier notamment. Vous allez bientôt m’entendre dans un autre grand dessin-animé mais je ne peux pas en parler pour le moment (sourire). J’aime beaucoup le doublage car j’ai l’occasion d’incarner de nombreux personnages et ça me permet d’explorer ma voix.

JustMusic.fr : Et le cinéma, ça te plairait ?

Adri1 : Carrément mais ça demande beaucoup de temps. Je vais essayer d’explorer tout ça quand j’aurai un peu de temps (sourire).

JustMusic.fr : Justement où trouves-tu le temps de faire toutes tes activités ?

Adri1 : Je ne sais pas (sourire). J’aimerais bien développer une faille spatio-temporelle pour que les journées durent plus longtemps que 24h. Si vous venez à mon spectacle, vous verrez que je mange beaucoup de pommes, alors c’est peut-être ça qui me donne de l’énergie (sourire). C’est vrai que j’aime toucher à tout alors tant que je suis vivant, autant y aller (sourire).

JustMusic.fr : Pour les personnes qui ne sont pas encore venus te voir, que peux-tu ajouter pour qu’ils se déplacent jusqu’au Grand Point Virgule ?

Adri1 : Je pourrais chanter mais vous êtes en train de me lire (sourire). C’est un spectacle ovni, un one man show musical interactif. Je suis seul sur scène et je vous conseille de venir en groupe car c’est un spectacle où les gens peuvent parler entre eux en gardant leur téléphone (sourire). Quand je l’ai créé, j’ai imaginé qu’ils seraient comme dans leur canapé en train de regarder Netflix avec leur télécommande. Là, ils sont en train de regarder mon spectacle et ils décident de tout avec leur téléphone en débattant entre eux. Venez une première fois et si vous avez aimé il faut revenir car vous verrez que ce n’est jamais la même chose. Hier, j’ai rencontré une jeune femme qui venait pour la douzième fois et elle m’a dit qu’elle avait encore découvert des nouveaux trucs (rires). Ne vous inquiétez pas car vous serez bien reçus, je fais monter sur scène uniquement les personnes qui le souhaitent. C’est promis (sourire) !

Retrouvez Adri1 sur Facebook, Twitter et Instagram.

Cet article INTERVIEW : Rencontre avec Adri1 est apparu en premier sur Just Music.

Aller à la barre d’outils