Profile photo of admin

par admin

« On Bai. », le nouveau clip de Laurie Darmon

Le 21 novembre 2018 dans Non classé

Après deux EPs ( » Mesure première en 2015 ;  » Mesure seconde en 2016) et un premier album  » Février 91 sorti en novembre 2017, Laurie Darmon présente son nouvel EP,  » Dévêtue, dont la sortie est prévue pour le 4 janvier 2019 !

Auteure, compositrice, interprète, arrangeuse, réalisatrice, et productrice de son nouvel EP composé de 5 titres, Laurie s’entoure désormais d’une équipe réduite pour aboutir et mettre en lumière ce travail, dont Gaspard Murphy, ingénieur son et co-réalisateur, ou encore Eléonore Wismes, photographe et graphiste.

Le titre  » On Bai., véritable coup de fouet de cet automne, en est le premier extrait. C’est l’histoire d’une fille, de ses rencontres et de ses désirs légers et joyeux qu’elle se décide à assumer sans gêne aucune, fière au contraire d’être à la vie en toute simplicité, libre et femme.

Voici le clip :

Cet article  » On Bai., le nouveau clip de Laurie Darmon est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

INTERVIEW : Rencontre avec Avria

Le 21 novembre 2018 dans Non classé

Avria livre un premier EP  » M’évader » abouti, forte de ses années d’expérience, de ses rencontres et de sa culture musicale. Rencontre avec une artiste authentique.

JustMusic.fr : Ton premier projet est disponible depuis le 31 octobre, quel est ton bilan ainsi que les premiers retours sur ton EP ?

Avria : J’ai beaucoup de bons retours pour l’instant donc c’est plutôt positif. Il y a même des surprises, notamment pour mon titre en portugais,  » Vida. Les gens ne s’y attendaient pas forcément ou ne pensaient pas que j’irai jusqu’au bout de mon envie. Finalement, c’est l’un des titres favoris de beaucoup de monde !

JustMusic.fr : Et au niveau médiatique ?

Avria : Médiatiquement, je savais que ce serait compliqué car je ne suis pas signée sur un label, l’approche des médias n’est donc pas la même. Et dans tous les cas, je ne m’attendais pas à être diffusée sur une radio nationale, il faut que l’on me découvre étape par étape. Mais j’ai vraiment l’impression qu’on avance, surtout au niveau local, ou pas mal de médias se sont intéressés à mon EP. C’est une première carte de visite plutôt efficace.

JustMusic.fr : Ce projet se nomme  » M’évader, pourquoi cette appellation ? C’est en rapport avec l’état d’esprit dans lequel tu te trouvais durant ta phase d’écriture ?

Avria : Pour le coup, mon projet aborde les relations sentimentales compliquées, tumultueuses.  » M’évader », c’est le besoin que l’on ressent dans ce genre de relation un peu stérile, qui n’avance pas. Et d’une vue plus générale, le fait de vouloir s’évader de son quotidien, le fait de suffoquer dans notre société, des choses qui nous dérangent et qui nécessitent qu’on fasse une pause, qu’on s’extirpe de tout ça.

JustMusic.fr :  » M’évader est également le premier single. C’est le morceau qui reflète le mieux ton projet, ta musique en générale ?

Avria : Pas forcément. On va dire que c’est certainement celui qui va toucher le plus de monde, le single le plus ouvert en terme de sujet. Je pense qu’on a tous déjà vécu ce genre de situation, de problématique. Mes trois autres morceaux sont plus axés sur une situation particulière, sur un instant, un point de vue plus précis.

JustMusic.fr : Peux-tu nous raconter comment s’est déroulé le tournage du clip ?

Avria : Pour ce clip, c’est grâce à la magie des réseaux sociaux que j’ai pu trouver l’équipe de tournage.

J’avais la volonté de tourner ce clip au Portugal et je suis tombée sur le compte Instagram de NioNova Production, composé pour une grande partie de l’équipe, d’immigrés des pays de l’Est mais installés à Lisbonne depuis longtemps. C’était un tournage  » melting-pot avec des Ukrainiens, des Russes, des Portugais et des Français. On parlait un peu toutes les langues sur le tournage, c’était vraiment sympa (sourire) ! Ils m’ont proposé un scénario qui m’a plu tout de suite et ils ont fait des repérages de dingue. Je pense que ça se voit sur le résultat final, les images sont vraiment belles et les décors magnifiques.

JustMusic.fr : Aujourd’hui tu défends le single  » Vida, chanté en portugais, pourquoi avoir fait un titre dans cette langue?

Avria : La raison est assez simple, mon père est Portugais et j’ai un gros attachement à la culture portugaise et à leur façon de vivre. J’ai d’ailleurs vécu au Portugal quelques mois pour y apprendre la langue et j’ai découvert une vraie culture, ainsi que la joie de vivre. Le niveau de vie moyen est plus bas que celui en France, pourtant ils sont toujours très positifs et très chaleureux. J’avais envie, également par mes goûts et ma culture musicale, de faire un clin d’œil à ce beau petit pays.

JustMusic.fr : Que raconte-t-il ?

Avria : Il faut le prendre comme une discussion. C’est l’histoire d’une grand-mère qui donne des conseils à sa petite fille. Elle lui parle de la vie, lui dit qu’elle doit s’émerveiller de ce qui est joli mais aussi accepter qu’il y aura des choses moins belles, plus dures à traverser, et faire avec. Tout ça en gardant le positif de chaque situation.

JustMusic.fr : Ta manière d’écrire, de visualiser le morceau a-t-elle était différente par rapport à tes chansons en français ?

Avria : Je l’ai écrit directement en portugais, j’ai réussi à retranscrire mes idées et mes sentiments sans passer par le français. Du coup, ça s’est fait naturellement, comme pour mes textes en français. C’est ce qui permet au titre de rester authentique je pense.

JustMusic.fr : Doit-on s’attendre à d’autres singles en portugais ? Une envie de développer ce côté latin ?

Avria : Selon moi ce qui est important en tant qu’artiste c’est de rester fidèle à qui on est, d’où l’on vient. Je suis issue de ce mélange donc oui, vous n’êtes pas à l’abri de retrouver ce mélange sur un prochain titre.

JustMusic.fr : Après l’écoute des quatre titres, on sent que le fil conducteur est la relation homme/femme. C’était une volonté de ta part de t’orienter sur ce sujet ?

Avria : Disons qu’il y a deux titres qui évoquent la relation homme/femme :  » M’évader et  » L’élastique.

Mon titre  » La Nuit aborde plutôt la façon de faire de toute une génération, la façon de vivre, de s’amuser. J’évoque des relations mais ce n’est pas le sujet principal dans ce morceau, c’est plus ce qu’on vit, ce qu’on observe. Et pour revenir à  » Vida, c’est une ode à la vie, ce n’est pas axé sur le couple. Je parle d’amour dans ce projet mais pas uniquement.

JustMusic.fr : Cet EP est ton premier projet mais ça fait plus d’une dizaine d’années que tu es dans la musique. Pourquoi avoir attendu autant de temps? Qu’est-ce qui t’as décidé à te lancer ?

Avria : Tout d’abord, ça prend un certain temps de savoir ce que l’on veut. Ce que l’on a envie de dire ou pas, de se trouver soi-même pour réussir à être le plus authentique possible dans ce que l’on raconte. Je crois que j’ai juste attendu d’avoir des choses intéressantes à dire. Et surtout, il y a pas mal de rencontres qui ont fait que la mise en musique a été facile et naturelle.

En termes d’arrangements également, il a fallu que les rencontres se fassent. J’ai la chance d’avoir pu travailler avec plein de personnes différentes tout en gardant un projet harmonieux. Ils ont su être à l’écoute de ce que je voulais et où je voulais emmener mes quatre petits bébés.

JustMusic.fr : Quel est ton actualité, tes projets à court terme ?

Avria : L’actu immédiate, c’est mon concert de présentation de cet EP le 30/11, qui demande un gros travail. Surtout que l’on prépare pas mal de petites surprises ! Ensuite j’espère enchaîner avec d’autres morceaux et continuer de défendre ma musique.

JustMusic.fr : Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Avria : On pourrait me souhaiter une signature dans un label, ce qui me permettrait de me concentrer essentiellement sur la musique et l’écriture. Je vous avoue qu’actuellement en indépendant, c’est assez compliqué puisque l’on doit tout gérer et tout savoir faire… Ce serait une nouvelle étape, un nouveau cap.

Retrouvez Avria sur Facebook.

Fabien BRIET

Cet article INTERVIEW : Rencontre avec Avria est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

Sophie Tapie dévoile le clip de « We love »

Le 21 novembre 2018 dans Non classé

Sophie Tapie a toujours été passionnée de musique ! Après sa participation à la saison 2 de  » The Voice, la jeune femme a enchaîné les concerts dans des salles intimistes ou encore en première partie de Johnny Hallyday dans les arènes de Nîmes !

Son premier album  » Sauvage a rencontré un joli succès au Québec et il s’est ensuite retrouvé N°1 sur RFM, puis programmé sur Chérie FM, MFM et France Bleu !

Sophie sortira son nouvel opus prochainement sur le mythique label  » Capitol de chez Universal, et le premier extrait  » We love est déjà disponible. Ce single folk/pop a été composé avec son complice et ami John Mamann.

Découvrez le clip de cet hymne tourbillonnant à l’amour et à la tolérance :

Cet article Sophie Tapie dévoile le clip de  » We love est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

« Now that you’re gone », le nouveau single de Camp Claude

Le 21 novembre 2018 dans Non classé

Deux ans après la sortie de leur premier album  » Swimming lessons, Camp Claude est de retour avec un nouveau single  » Now that you’re gone ! Ce titre a été mixé par l’anglais Ewan Pearson (Jaguar Ma, !!!, Tracey Thorn, Depeche Mode…), et nous offre les couleurs de l’été indien ainsi que sa mélancolie, une douceur teintée d’hédonisme.

Le trio sera en concert à Rennes (Bars en Trans) le 6 décembre 2018 !

Nous vous proposons de découvrir le clip de  » Now that you’re gone, le premier extrait de leur nouvel album qui sortira au printemps 2019 :

Cet article  » Now that you’re gone, le nouveau single de Camp Claude est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

Kalune dévoile le clip de « Lâcher prise »

Le 21 novembre 2018 dans Non classé

Kalune sortira son premier album solo en 2019 et il est en train de vous faire patienter avec un EP de 6 titres. Il impose sa personnalité atypique et nous propose un slam brut inspiré de sujets forts et actuels : l’urgence écologique et l’engagement citoyen.

Accompagné d’Anaïs Laffon au violon, il parcourt la France en fauteuil roulant, et fait entendre son univers engagé et écolo. Avec son nouveau single, Kalune nous propose simplement de  » Lâcher prise (Car paix dit aime).

Nous vous proposons de découvrir le clip du titre dans lequel Kalune représenté sous forme de robot à roulettes, se lance dans un voyage spirituel à travers un monde sans vie, témoin des vestiges de la civilisation humaine ayant bouleversé le climat, la faune et la flore…

Voici la vidéo de  » Lâcher prise (Car paix dit aime) :

Cet article Kalune dévoile le clip de  » Lâcher prise est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

INTERVIEW : Rencontre avec Nicola Cavallaro

Le 21 novembre 2018 dans Non classé

Finaliste de  » The Voice la saison dernière, Nicola Cavallaro vient de sortir son premier album  » Monster. C’est avec une grande générosité qu’il a répondu à toutes nos questions.

JustMusic.fr : Comment vas-tu depuis la finale de  » The Voice ?

Nicola Cavallaro : Je vais très bien car j’ai beaucoup travaillé sur de très beaux projets (sourire). Cette émission a été une grande vitrine, et aujourd’hui je suis là en tant qu’artiste pour faire partager ma musique. J’ai eu la chance de pouvoir faire des concerts, enregistrer un album avec une superbe équipe dont le talentueux Davide Esposito qui a notamment écrit des titres pour Kenji Girac ou encore Grégory Lemarchal. Ce disque est sincère car j’ai voulu me dévoiler au public. J’en suis très fier et c’est une première étape que je viens d’atteindre.

JustMusic.fr : En effet, ton premier album  » Monster est sorti le 16 novembre. C’est aussi le titre du premier single donc pourquoi  » Monster ?

Nicola Cavallaro : C’est un concept très important celui de la communication. Certains pensent qu’ils ont les clés pour communiquer facilement grâce notamment aux réseaux sociaux, mais ils sont derrière leurs écrans et oublient la communication en face à face. Ils sont donc devenus des  » monstres. Il y a aussi des chansons d’amour,  » Monster est la représentation des gens d’aujourd’hui.

JustMusic.fr : Pourquoi as-tu enregistré un album d’inédits et de reprises ?

Nicola Cavallaro : C’était une manière de dire merci au public car je suis arrivé là grâce à la France, au public de  » The Voice. Je voulais remonter mon parcours et raconter mon histoire à ceux qui ne me connaissaient pas.  » Fallin’ d’Alicia Keys marque le début de mon histoire en France et je me devais de le mettre dans mon album (sourire).

JustMusic.fr : Comment s’est passé ta collaboration avec Davide Esposito dont tu m’as parlé au début de notre entretien ?

Nicola Cavallaro : Il m’a contacté sur Facebook mais je ne le connaissais pas. J’ai écouté son travail et j’ai tout de suite adoré sa manière d’écrire. Je l’ai invité à mon concert au Café de la Danse qui était SOLD OUT et nous avons décidé de travailler ensemble. Ça fait longtemps qu’il n’y avait pas eu de chanteurs italiens en France donc c’était sympa de faire mon album avec lui.

JustMusic.fr : Qu’est-ce que tu as fait sur l’album ?

Nicola Cavallaro : Je suis auteur et compositeur, mais j’ai laissé faire Davide car il le faisait très bien (sourire). Mais nous avons tout fait en binôme, je lui ai raconté mon histoire car rien n’est inventé dans mes chansons. C’est une sorte de biographie en musique (sourire).

JustMusic.fr : Tu as été parachutiste dans l’armée italienne et tu suis actuellement des cours de médecine en parallèle de la chanson. Comment fais-tu pour tout gérer ?

Nicola Cavallaro : Pour moi, la musique et la médecine, c’est la même chose (sourire). Lorsque j’étais dans l’armée, j’étais jeune, j’avais 19 ans et c’est la musique qui me donnait la force d’aller sauver les gens. La médecine est aussi un métier pour sauver les gens, donc pour moi ça va ensemble. Je suis actuellement focus sur la musique et je suis très heureux d’être dans le top 10 sur Amazon. J’ai eu la chance de pouvoir sortir un album, donc je vais faire le maximum pour que ça fonctionne.

JustMusic.fr : Vas-tu tenter une carrière à l’étranger et chez toi en Italie ?

Nicola Cavallaro : Je suis venu vivre à Paris pour la promotion de  » Monster, j’aimerais que ça fonctionne ici et ce serait bien d’aller dans plusieurs pays également. En France, il y a beaucoup de musique urbaine, j’adore ça mais je pense qu’il peut y avoir de la place pour tous les styles. J’ai aussi un projet pour rendre un hommage à la France et un autre pour l’Italie. Mon parcours est différent en France et en Italie, mais j’aime les deux pays (sourire).

JustMusic.fr : Quand va-t-on te revoir sur scène ?

Nicola Cavallaro : J’aime tellement être sur scène car c’est là que je donne toujours mon maximum ! Je suis né sur scène car j’ai commencé très jeune à faire des premières parties et des concerts. J’ai eu la chance de me produire deux fois au Café de la Danse et en Suisse avec James Blunt devant 10 000 personnes ! Tout dépendra du succès de l’album et de la demande du public. Mais si on m’appelle pour un concert, je pars tout de suite (sourire).

JustMusic.fr : Comme tu es arrivé jusqu’en finale, quels conseils peux-tu donner aux futurs talents ?

Nicola Cavallaro : Il faut tout donner en ne pensant qu’à soit et se concentrer sur le public. C’est toujours compliqué de participer à un télécrochet car on reçoit beaucoup de critiques… Mais il faut faire abstraction de tout ça et se faire plaisir avant tout. Il ne faut pas oublier que les images resteront, donc il faut également faire les bons choix et ne montrer que ses bons côtés (sourire).

JustMusic.fr : Que peux-tu ajouter pour donner envie au public de découvrir ton album ?

Nicola Cavallaro : Je ne peux pas dire que mon album est génial car c’est le public qui décide (sourire). Je dirais juste aux personnes qu’il faut qu’ils aient la curiosité d’écouter mon disque car je l’ai fait avec le coeur et beaucoup d’humilité. J’espère qu’il plaira au plus grand nombre (sourire) !

Retrouvez Nicola Cavallaro sur Facebook, Twitter et Instagram.

Cet article INTERVIEW : Rencontre avec Nicola Cavallaro est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

« Ce que je vaux », le nouveau clip de Lise Auvolat

Le 20 novembre 2018 dans Non classé

Lise Auvolat poursuit l’exploitation de son premier EP  » Zéro limite (près d’1 million de streams) avec un nouveau single  » Ce que je vaux :  » Ce titre fait écho à mon passé, vous savez quand j’ai commencé la musique, on ne m’a pas franchement aidé, on m’a mis des bâtons dans les roues, on m’a rabaissé, prise de haut, harcelé… Maintenant que j’ai la chance de faire des scènes, de sortir des disques et d’avoir un peu de visibilité pour me faire connaitre du grand public, les gens reviennent petit à petit vers moi. Le titre a une petite âme revancharde, c’est probablement le plus autobiographique de ma jeune carrière. »

Elle se produira au Scarabée le 22 Novembre 2018 à Roanne, sa ville natale, pour le Scoop Music Live aux côtés de Soprano, Kendji Girac, Bigflo & Oli, Claudio Capéo, Slimane ou encore Léa Paci ! Elle sera également en première partie de Sara’h le 2 mars 2019 à Paris, au Flow !

En attendant, découvrez le clip fort de  » Ce que je vaux qui a pour message  » Devenez la personne que vous voulez être ! :

Cet article  » Ce que je vaux, le nouveau clip de Lise Auvolat est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

« Ayong ya yop », le nouveau clip de 10LEC6

Le 20 novembre 2018 dans Non classé

10LEC6 a convaincu Pedro Winter de les singer sur son label  » Ed Banger Records avec le titre  » Ayong ya yop ».

Nous vous proposons de découvrir le clip schizophrénique qui a été réalisé par Félix Brady (Stink TV) au Kazakhstan. La vidéo nous entraine dans un futur apocalyptique à suivre le parcours d’un ouvrier Kazakh, guidé par ses obsessions pour une mystérieuse pierre métallique.

Les 10LEC6 seront en concert le 21 novembre pour l’ouverture de l’Apple Store des Champs-Elysées, ainsi que le 15 décembre au Festival Nyokobop à Paris !

Voici le clip de  » Ayong ya yop :

Cet article  » Ayong ya yop, le nouveau clip de 10LEC6 est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

« Où va-t-on dormir ce soir ? », le nouvel EP de Bodie

Le 20 novembre 2018 dans Non classé

Bodie est un trio composé de trois artistes qui se sont rencontrées pendant les rencontres d’Astaffort : Emilie Marsh, Cécile Hercule et Joko, devenues soeurs infernales.

Elles se sont entourées d’Oldelaf et Arnaud Jouet pour créer un univers de toute pièce où elles se lâchent, nous font rire et nous touchent en racontant des histoires à travers des titres pop et chanson française.

Leurs clips et leurs shows dévoilent la personnalité de chaque personnage. Brute, pour Imogène (Emilie Marsh), aguicheuse pour Andrée (Cécile Hercule) et froide pour Blanche (Joko).

Bodie sortira son nouvel EP  » Où va-t-on dormir ce soir ? le 23 novembre et sera en concert à Paris, au Zèbre de Belleville le 5 décembre !

Pour revoir le clip de  » Où est la Lune :

Cet article  » Où va-t-on dormir ce soir ?, le nouvel EP de Bodie est apparu en premier sur Just Music.

Profile photo of admin

par admin

« Alright », le nouveau single de Mozambo

Le 20 novembre 2018 dans Non classé

Mozambo totalise plus de 15 millions de streams avec des titres originaux et des remixes. Le trio marseillais a conquis le public avec le titre  » Papercut feat. Dionne Bromfield avec + de 1 Million de streams et 2000 diffusions radio !

Navigant toujours entre funk, rock et house, Mozambo dévoile aujourd’hui son nouveau tube :  » Alright feat. Jaxxon. Le single est déjà en playlist sur Deezer, Apple Music et Spotify !

Voici la lyric vidéo :

Cet article  » Alright, le nouveau single de Mozambo est apparu en premier sur Just Music.

Aller à la barre d’outils